Nos voeux de bonne année : Enfin la fin des pesticides en France

Nos voeux de bonne année : Enfin la fin des pesticides en France

2020 Année de la fin des pesticides de synthèse en France.

Enfin, après des décennies d’empoisonnement généralisé de la terre, de l’eau, de l’air et des êtres humains. Nous sommes enfin débarrassés des poisons chimiques. Enfin, les agriculteurs redevenus des paysans nourrissent directement leurs voisins, les relations sont apaisées, les paysans vivent dignement de leur travail, ne s’empoisonnent plus et sont de nouveau de plus en plus nombreux. Le nombre de petites fermes explose. Les enfants sont enfin protégés, la santé de tous est en amélioration constante. Des économies considérables sont faites en dépollution de l’eau, nous pouvons enfin reboire aux sources ancestrales. La guerre au vivant, aux oiseaux, aux insectes est terminée, la terre reprend vie, les paysans s’échangent leurs semences, leurs savoirs.

Et bien non, tout cela n’est que de la fiction, qu’un rêve. La décision vient de tomber, comme un coup de gourdin : ce sera entre 5 et 10 mètres. Ridicules jusqu’au bout, nos autorités «imposent» donc une distance dérisoire d’épandage des pesticides par rapport aux habitations. C’est évidemment une pure folie, qui révolte au plus profond.

 Le ministère de la Transition écologique publie dans le même temps les résultats de la consultation publique sur ces mêmes distances, qui s’est déroulée du 9 septembre au 4 octobre 2019. Première évidence: les maîtres du lieu ont planqué jusqu’au dernier moment le bilan de cette consultation, qui a recueilli 53.674 contributions. C’est un record national.  

On tente d’opposer ceux qui refusent les pesticides, et ceux qui les défendent. Évidemment, il s’agit d’un procédé qui vise à masquer l’évidence: la grande majorité de la société demande la fin du système agro-industriel.

Nous avons un immense besoin de paysans. Nous en voulons des millions, pratiquant une agriculture sans pesticides, économe en eau, respectueuse de la biodiversité, seule susceptible de nous aider à faire face au dérèglement climatique.

Malgré ces mauvaises nouvelles, bonne année à toutes et tous. Nous n’abdiquerons pas pour nos enfants et nous nous battrons jusqu’au bout contre les forces morbides qui imposent les pesticides à la société.

Rassemblement des coquelicots 18h à St Junien comme partout en France tous les premiers vendredis du mois. Voir :

http://saint-junien-environnement.fr/ https://www.facebook.com/saintjunienenvironnement/ https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Views All Time
Views All Time
92
Views Today
Views Today
2
Les commentaires sont clos.